La sécurisation de la voûte du transept

L’entreprise Girard a soutenu les vestiges de la voûte du transept par un étaiement provisoire. La mission archéologique en dépendait, car la sécurité des archéologues n’était pas assurée.

Les travaux ont été effectués dès que la déclaration préalable a pu être établie et qu’elle a reçu un avis favorable de la Mairie de Beaumes-de-Venise et de l’architecte des Bâtiments de France, au printemps 2013 grâce au financement par le Crédit Agricole et Sauvegarde de l’Art Français.

previous arrow
next arrow
Slider

La consolidation d’urgence a porté sur deux points :

1. Soutien des vestiges de la voûte par un étaiement provisoire

2. Consolidation du mur sud de l’abside par des injections de coulis de chaux, afin de redonner une cohésion complète de la partie méridionale de l’ouvrage et un blocage en maçonnerie au droit des ouvertures du mur sud du choeur côté intérieur. Ce travail a été réalisé avec un soin particulier pour préserver toutes les dispositions intéressantes de ce mur, notamment les déformations anciennes et les vestiges d’enduits avec des traces de faux joints.

La phase de sécurisation est maintenant réalisée, conformément à la demande reçue de la DRAC et les sondages archéologiques vont pouvoir commencer.