Financement du projet

D’après les premières estimations, l’enveloppe budgétaire atteindrait 675 000 euros. Il est entendu que le financement est à la charge exclusive de l’association et ne concerne aucunement le diocèse.

En cette période où, confrontés à la crise, des esprits inquiets pourraient être scandalisés par l’audace de cette restauration, il convient que les choses soient très claires et toute rumeur éteinte.

Nous comptons obtenir les financements nécessaires avec l’aide de la Providence, grâce aux prières qui seront faites par nos adhérents et les messes que nous ferons dire dans le diocèse et dans la France entière.

Nous ferons appel :

– à la souscription publique régionale, nationale et européenne ;

– aux demandes de subvention auprès des organismes de tutelle publics et privés ;

– à l’intéressement des mécènes et des sponsors d’entreprises françaises et étrangères ;

– à l’organisation par l’association d’activités spécifiques susceptibles à la fois d’informer et de recueillir des fonds : conférences, concerts, expositions, quêtes, journées portes ouvertes sur le site ;

– aux médias : presse écrite, radio et télévisée.