Saint Hilaire, évêque et docteur de l’Église

Hilaire fut, au milieu du IVe siècle, le premier évêque de Poitiers connu avec certitude et l’un des grands auteurs chrétiens. Exilé pour avoir défendu la foi trinitaire dans une Gaule acquise à l’arianisme, il rédige son ouvrage le plus connu, le De Trinitate.

« Je t’en prie, conserve intacte la ferveur de ma foi et jusqu’à mon dernier souffle donne-moi de conformer ma voix à ma conviction profonde. Oui, que je garde toujours ce que j’ai affirmé dans le symbole proclamé lors de ma nouvelle naissance, lorsque j’ai été baptisé dans le Père, le Fils et l’Esprit Saint ! »

Saint Hilaire, De Trinitate, III, 57.

Hilaire naquit à Poitiers en 315 d’une famille non-chrétienne d’Aquitaine. Il se convertit et, en 354, à l’âge de 35 ans, il est appelé par les habitants de Poitiers à devenir leur évêque.

L’hérésie arienne bat alors son plein qui soutient que le Père seul est Dieu, et que Jésus n’est qu’un homme. L’empereur Constance II est acquit à l’hérésie. Hilaire, défenseur intrépide de la foi, prend position contre l’empereur et défend les vérités du concile de Nicée (325) sur la Trinité et la divinité du Christ. Constance le fait exiler quatre ans en Asie mineure (de 356 à 361).

Saint Hilaire, évêque

Il en fit des années fécondes en travail et en contact avec l’orient. C’est en Phrygie qu’il rédigea De Trinitate. Il revint d’Orient et poursuivit son action à Poitiers où il finit ses jours en 367 ou 368. Il composa également des commentaires célèbres sur les psaumes et sur l’Évangile de Matthieu.

Saint Jérôme le qualifia de « Rhône de l’éloquence latine ». Saint Hilaire fut l’un des premiers grands théologiens défendant la Maternité universelle de Marie.

Prière de saint Hilaire

Donnez-moi, Seigneur Dieu,
le vrai sens des mots,
la lumière de l’intelligence
et la foi en la vérité,
afin que ce que je crois
je sache le dire aux hommes.

O, Seigneur,
c’est par la beauté
que vous révélez votre grandeur.
Comme il est beau votre ciel
tout clairsemé d’étoiles,
et splendides ces astres
dont l’éternelle mouvance
figure votre éternité.
Qu’elle est belle la terre
aux changeantes parures…

O Seigneur,
c’est à travers l’homme
que vous révélez votre amour.

Seigneur, gonflez les voiles de ma foi
pour que je puisse prêcher partout le nom de Dieu.
Seigneur, déliez ma langue
pour que je fasse honneur à votre saint nom.
Seigneur, éclairez mon esprit
pour que je révèle à tous ceux qui l’ignorent
ce que vous êtes, vous le Père du Fils unique de Dieu…